PTZ 2018 : qu’est-ce qui change ?

Le PTZ 2018 est désormais validé par la nouvelle Loi de finance votée par le Gouvernement. A quel montant de PTZ avez vous encore droit pour votre projet immobilier en 2018 ? Quelles sont les zones géographiques de France impactées par cette réforme de la politique du logement ? Découvrez les nouveaux barèmes de cette aide financière pour l’acquisition d’une résidence principale.

En effet, le suspens sur l’avenir du nouveau PTZ 2018 a enfin pris fin. Ce prêt aidé sans intérêts est donc bien reconduit en 2018 mais de manière différente.

Le remaniement du Prêt à Taux Zéro pour l’achat immobilier a été présenté vendredi 22 septembre au Conseil des ministres puis validé par le décret du 30 décembre 2017.

  • A quoi devons nous nous attendre avec cette refonte du PTZ 2018 ?
  • Quelles sont les modalités d’éligibilité qui différent des conditions de l’ancien PTZ ?
  • Quelles sont les zones qui peuvent continuer à bénéficier de ce prêt à taux zéro 2018 ?
  • Pourquoi le gouvernement renouvelle-t-il une telle mesure pour le logement alors que la loi annonçait sa fin pour 2017 ?
  • Les zones B2 et C sont-elles supprimées du dispositif comme le prévoyait initialement le Plan Logement pour 2018 ?

Levons le voile sur la nouvelle formule du PTZ 2018 et les conséquences qu’entraîne son remaniement pour tous les particuliers qui souhaitent devenir propriétaires de leur habitation à crédit tout en économisant sur leur budget.

Lire la suite

PTZ 2018 : les textes de loi officiels et définitifs du Gouvernement

La version définitive du PTZ est désormais opérationnelle pour 2018 et les différentes réglementations la concernant sont validées par le Gouvernement via le texte de la Loi de finances 2018.

Le mode de financement du Prêt à Taux Zéro évolue aussi bien dans le neuf que dans l’ancien, ce qui va impacter fortement votre stratégie d’acquisition, que ce soit en ce qui concerne le type de logement que vous achetez ou la zone géographique dans laquelle il se situe.

Vous souhaitez devenir propriétaire pour la première fois ? Prenez connaissance ici des derniers décrets officiels qui régissent la mise en oeuvre du nouveau PTZ en 2018, afin d’obtenir une synthèse fiable concernant ses critères d’éligibilité et ainsi savoir si vous avez droit à cette aide financière pour votre achat immobilier.

Lire la suite

Les autres actualités brûlantes de l'immobilier à connaître absolument :


Prêt à Taux Zéro 2018 : le Gouvernement dégraisse !

Les français seraient-ils pressés d’acheter leur logement par peur de ne bientôt plus pouvoir profiter du PTZ en 2018 ?

En effet, la récente loi votée par le Gouvernement sur le recentrage du Prêt à Taux Zéro là où il est, selon lui, le plus utile (les zones tendues) nous confirme que ce dispositif est en sursis.

Il sera bientôt trop tard pour en profiter dans les petites villes de France et les périmètres ruraux.

Ainsi, au cours du dernier trimestre 2017, on observe une augmentation importante du nombre de crédits immobiliers réalisés avec octroi du PTZ.

L’Etat aurait-il trop déboursé pour financer les achats immobiliers des ménages à revenus modestes ? Cette réforme du PTZ est-elle de nature à bouleverser l’équilibre fragile du marché immobilier en France ?

Sous couvert de concentrer le PTZ dans les zones où il est le plus difficile de devenir propriétaire pour la première fois, le Gouvernement réalise surtout d’importantes économies en imposant un régime sec à une majorité de primo accédants.

Les chiffres parlent d’eux même…

Lire la suite

Les autres actualités brûlantes de l'immobilier à connaître absolument :


PTZ : 11 astuces à connaître absolument

Découvrez tout ce que vous ignorez peut être sur le PTZ !

Les plus petits détails de sa réglementation, les modalités légales trop souvent passées sous silence, les entrailles de son fonctionnement étudiées à la loupe, tout ce qu’une banque ne prend pas forcément le temps de vous dire sur le Prêt à Taux Zéro.

Dans les grandes lignes, le PTZ est avant tout un crédit sans intérêt et sans frais réservé aux primo accédants pour l’achat d’une résidence principale dans le neuf ou l’ancien avec travaux. Son montant et sa durée de remboursement dépendent de la composition du foyer, de ses revenus, de la zone géographique dans laquelle a lieu l’acquisition et du prix d’achat. Cela, tout le monde (ou presque) le sait…

Mais avez-vous passé au crible le Décret du PTZ pour exploiter pleinement toutes les ressources qu’il peut vous offrir lors d’un achat immobilier ? D’une revente ? D’un rachat de crédit ?

Connaissez vous les règles à respecter pour ne pas être sanctionné ?

L’avènement du PTZ 2018 est pour nous l’occasion de disséquer la loi qui régit cette aide financière publique devenue incontournable pour le primo accédant.

Lire la suite

Les autres actualités brûlantes de l'immobilier à connaître absolument :


PTZ dans l’ancien : peut-on faire les travaux soi même ?

Vous êtes nombreux à vous poser la question des critères d’éligibilité d’un Prêt à Taux Zéro dans l’ancien sous conditions de travaux.

Peut-on bénéficier du PTZ pour l’achat d’un logement ancien nécessitant des travaux lorsque l’on réalise ces travaux par soi-même ? La réponse est oui !

L’avènement du nouveau PTZ 2018 est pour nous l’occasion de revenir sur les modalités du PTZ réhabilitation qui cible l’achat des logements anciens à rénover.

Lire la suite

Les autres actualités brûlantes de l'immobilier à connaître absolument :


Immobilier : les changements qui s’appliquent en 2018

Les nouvelles mesures immobilières mises en place par le gouvernement pour 2018 sont désormais votées et validées par la Loi de Finances. Elles s’appliquent donc dés aujourd’hui.

Parmi ces réformes de l’immobilier 2018, le nouveau PTZ était sans doute le plus attendu par tous les particuliers désireux d’obtenir de l’aide pour acheter leur logement à crédit et devenir enfin propriétaires.

Mais d’autres dispositifs ont également été modifiés comme l’investissement Pinel, le calcul de la taxation sur la vente des terrains constructibles, le crédit d’impôt pour la rénovation énergétique, la baisse des aides au logement, la résiliation de l’assurance emprunteur, la suppression de la taxe d’habitation ou encore les modalités de location saisonnières ou meublées…

Tour d’horizon des changements règlementaires à connaître absolument !

Lire la suite

Les autres actualités brûlantes de l'immobilier à connaître absolument :


Marché immobilier : Bilan 2017 et prévisions 2018

Quelle est la tendance actuelle des prix de l’immobilier ? Quelle sera son évolution en 2018 ?

L’année 2017 touchera bientôt à son terme et il est déjà possible de dresser un bilan des ventes de logements durant cette année écoulée.

Prendre du recul sur l’évolution du marché immobilier 2017 et conjuguer cette analyse aux réformes du nouveau Plan Logement du Gouvernement permet de dresser une tendance et d’établir des prévisions pour 2018.

Jacques Friggit l’a déjà anticipé depuis de nombreuses années, acheminons-nous vers un krach immobilier ?

Bilan des ventes immobilières en 2017

Depuis 2015, le volume des ventes de logements est en hausse chaque année par rapport à l’année précédente. 2017 confirme cette évolution.

Pour rappel, la hausse du volume de ventes durant les années précédentes était de :

  • +15.2% sur un an (797 000 transactions) en 2015
  • +6% sur un an (845 000 transactions) en 2016

Au premier semestre 2017, le nombre de transactions immobilières cumulées sur douze mois atteignait 934 000, soit une hausse de +12,7% sur un an. En région parisienne, la hausse constatée est de +20% sur la même période.

C’est un record historique puisque la moyenne nationale de ventes par mois en 2017 est de 80 000, soit 12 000 de plus que pendant la ruée vers l’immobilier des années 2000.

prévisions ventes immobilières 2018

Evolution des ventes de logements anciens

Les prix de l’immobilier en 2017

Dans l’ancien

Le prix des logements anciens sont en hausse de +3,4% en moyenne sur un an au deuxième trimestre 2017.

Même si les prix de l’immobilier augmentent dans la plupart des grandes métropoles françaises ( +2% à Lyon et Toulouse, +4% à Nantes, +6% à Strasbourg, +7% à Marseille, +11% à Nîmes, +16% à Bordeaux), d’autres en revanche font de la résistance. C’est notamment le cas de Nice, Reims et Saint-Etienne où les prix stagnent. D’autres grandes villes se positionnent même carrément à contre courant avec des prix à la baisse comme Clermont-Ferrand (-9%), Rouen (-5%) et Metz (-5%).

Cette hausse moyenne des prix de l’ancien est donc bien réelle mais reste cependant mesurée et fragile si on la compare à celle qui s’est développée entre 2004 et 2007 avec une augmentation des prix de +12% par an en moyenne.

prix de l'immobilier ancien en 2018

Evolution des prix de l’ancien

Dans le neuf

Du côté des promoteurs dans le neuf, la hausse des volumes de ventes de +19% en 2015 et +22% en 2016 a engendré une moyenne de 127 000 transactions annuelles (dont 53% d’investisseurs) durant cette période.

Ce niveau atteint celui record des années 2006-2007. Pourtant, l’année 2017 reste en demie teinte.

En effet, au premier trimestre 2017, les ventes ont encore connu une hausse de +10% sur un an mais une baisse de -9% sur un an au deuxième trimestre. Le bilan est donc stable après deux ans de forte progression.

Du côté des maisons neuves (hors promoteurs), la hausse des volumes de ventes de +13,7% (112 000) en 2015 sur un an et +19,5% (134 000) en 2016 sur un an se confirme encore en 2017. En effet, en juin le volume des ventes atteint +20% sur un an. Cependant, avec 142 000 transactions sur cette période, nous sommes encore loin du niveau record des années 2006-2007 (189 000).

tendance des ventes des logements neufs en 2018

Evolution des ventes dans le neuf

Après la diminution des mises en chantier constatée entre 2012 et 2014, la reprise de la construction est à l’honneur en 2017.

En effet suite au redémarrage progressif de 2016 avec +10,4% sur un an (377 000 constructions), en août 2017 les mises en chantier atteignent +17,1% sur un an (411 300 constructions).

evolution immobilier 2018

Evolution des constructions

En ce qui concerne les prix du neuf, ils restent relativement stables au deuxième trimestre 2017, avec une hausse de +0.7% pour les appartements et une baisse de -1% pour les maisons, sur un an en moyenne.

Pourquoi le marché immobilier se porte si bien ?

Ce constat apparent de bonne santé du marché immobilier s’explique par plusieurs leviers qui dopent artificiellement les ventes :

  • Les taux immobiliers des crédits à long terme particulièrement bas qui sont passés de 3,8% en moyenne annuelle (hors assurance) en 2012 à 1,9% en 2016. La production de nouveaux prêts au logement a connu d’ailleurs un record historique entre septembre 2016 et avril 2017 avec 34 milliards octroyés par mois.
  • Le Prêt à Taux Zéro (PTZ) en faveur de la primo accession et le dispositif Pinel en faveur de l’investissement locatif
tendance taux immobiliers

Evolution des taux immobiliers

hausse des crédits immobiliers

Evolution des encours de crédits immobiliers

Par ailleurs, la démographie reste dynamique, la pierre continue d’être considérée comme une valeur refuge et le désir de devenir propriétaire reste fort. Autant de facteurs structurels qui contribuent à soutenir la demande…

prévisions prix immobilier 2018

Evolution des prix de l’immobilier

L’analyse de cette période courte n’est que le zoom d’une tendance et d’un mécanisme enclenchés depuis plus de 20 ans… (Pour aller plus loin, découvrez cette analyse complète).

Mais ces conditions favorables sont remises en cause en 2018… Que ce soit à l’achat en raison des différents leviers qui le facilitent ou à la vente en raison des prix encore hauts…

Prévisions des prix de l’immobilier en 2018

le Plan Logement du Gouvernement pour 2018 prévoit un “choc de l’offre” de nature à bouleverser l’équilibre du marché immobilier actuel :

  • Libération des terrains constructibles privés par incitations fiscales (lors de vente en vue de la construction de logements neufs, abattement de 70% de la taxation sur les plus values pour le logement libre et 100% pour le logement social)
  • Libération des terrains constructibles publics.(intéressement financier à la construction de logements neufs pour les Collectivités).
    Simplification des normes pour raccourcir les délais d’instruction des permis de construire
  • Lutte contre les recours abusifs, (notamment en zones tendues)
  • Dispositif Pinel en faveur de l’investissement locatif prolongé jusqu’à fin 2021 mais reciblé sur les zones A, Abis et B1
  • PTZ en faveur de la primo accession réformé à partir de 2018 et prolongé jusqu’à fin 2021 avec un recentrage progressif sur le neuf et les zones tendues également
  • CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique) recentré sur les travaux les plus rentables en terme d’économies d’énergie (exclusion des fenêtres et des chaudières fioul HPE)
  • Suppression de l’ISF qui est remplacé par l’Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI)
  • Exonération progressive de la taxe d’habitation à partir de 2018
  • Baisse du montant des APL location et suppression des APL accession
  • Hausse de la construction de logements sociaux
  • 60 000 logements étudiants et 20 000 logements jeunes actifs construits à l’issu du quinquennat

Au delà de ces mesures, en raison d’une situation économique qui s’améliore sensiblement, que ce soit au niveau de la croissance (+1.8% estimée en 2017 et +1.6% prévue pour 2018) et un taux de chômage qui baisse légèrement (9,3% estimé en 2017 et 9% prévu pour 2018), la politique monétaire d’urgence de la BCE devrait progressivement prendre fin et mécaniquement les taux immobiliers devraient remonter.

Les ménages qui achètent à crédit devraient donc subir une perte de leur pouvoir d’achat immobilier en raison de la remontée des taux. Cette perte de pouvoir d’achat sera accentuée dans le neuf et l’ancien dans les zones les moins tendues du territoire en raison de la réforme du PTZ 2018.

La suppression des APL accession contribueront également à faire chuter le pouvoir d’achat immobilier des ménages les plus modestes.

Conjointement à cette perte de pouvoir d’achat pour les foyers qui achètent leur résidence principale, les investissements locatifs seront également moins attractifs dans les zones les moins tendues en raison de la réforme PINEL.

La libération du foncier devrait créer de l’offre, c’est en tous cas son objectif.

Vous l’aurez compris, la hausse des taux immobiliers, la suppression des dispositifs publics d’aide à l’achat ou à l’investissement locatif devrait créer une baisse de la demande.

L’offre devrait au mieux se maintenir, au pire augmenter avec la libération du foncier.

Baisse de la demande + Hausse de l’offre = Baisse des prix !

En toute logique les prix de l’immobilier devraient donc baisser à partir de 2018, à moins que les acheteurs décident d’acquérir des surfaces habitables plus petites pour un budget identique ? Pas sûr…

Gardons à l’esprit que d’après Jacques Friggit, nous sommes sortis depuis les années 2000 d’une zone de prix de l’immobilier raisonnable par rapport aux revenus des ménages. Le graphique ci dessous illustre l’évolution moyenne des prix de l’immobilier rapportée à l’évolution moyenne des salaire.

Ainsi depuis 1998, les prix de l’immobilier ont connu une progression de +150% alors que les salaires, eux, n’ont augmenté que de +50%. Cette évolution décorrélée de la réalité laisse planer l’ombre d’une bulle immobilière depuis plusieurs années.

D’après Friggit, une correction des prix de -10% en moyenne dans un premier temps est probable d’ici 2020.

Prévisions immobilier 2018 friggit

Le tunnel de Friggit

Notre conseil : Si vous avez un projet d’achat ou de vente, dépêchez vous !

Les autres actualités brûlantes de l'immobilier à connaître absolument :


Exonération de la taxe d’habitation 2018, votée et validée !

L’exonération de la taxe d’habitation 2018, la mesure phare de la campagne d’Emmanuel Macron est adoptée par les Députés depuis mercredi 11 octobre 2017.

Le texte de loi est officiellement voté (à 65 voix contre 14) depuis samedi 21 octobre 2017. Cette réforme de la taxe d’habitation représente un coût de 20 milliards d’euros pour l’Etat sur une durée de trois ans.

C’est une réalité ! Dès 2018, 80% des ménages français seront partiellement exonérés de cette taxation si impopulaire.

Sa suppression devrait profiter à près de 17 millions de foyers français, avec une mise en application totale de la loi échelonnée dans le temps.

  • Qui va bénéficier de cette dispense de taxe d’habitation dés 2018 ?
  • Comment se calcule le dégrèvement de cet impôt sur la valeur locative de votre habitation ?
  • A partir de quel revenu fiscal de référence la taxe ne sera-t-elle plus redevable ?

Lire la suite

Les autres actualités brûlantes de l'immobilier à connaître absolument :


APL accession : suppression du dispositif en 2018

Les APL accession sont une aide à l’achat immobilier généralement peu connue du grand public dont peuvent aussi bénéficier les propriétaires.

Les locataires ne sont donc pas les seuls à percevoir des APL. En effet, l’Aide Personnalisée au Logement peut aussi être versée par la CAF au regard des mensualités de crédit servant à rembourser l’achat d’un logement.

Pour en bénéficier, les emprunteurs doivent respecter des conditions de ressources et avoir souscrit un Prêt Conventionné (PC) ou un Prêt Accession Sociale (PAS).

Pourtant, même si elle permet aux ménages les plus modestes d’acheter un bien immobilier en allégeant leur endettement, l’APL accession est supprimée si l’on en croit le Projet de loi de finances 2018.

Lire la suite

Les autres actualités brûlantes de l'immobilier à connaître absolument :


[PTZ 2018] C’était mieux avant la réforme !

Une simulation du PTZ en 2018 vous révélera rapidement l’appauvrissement du dispositif en comparaison de l’année précédente.

Le changement intervient principalement par la diminution du montant alloué à taux zéro dans les zones B2 et C du PTZ dans le neuf.

Mais aussi, et c’est plus grave, le PTZ dans l’ancien avec travaux est purement et simplement supprimé sur une grande partie du territoire, dans les zones les plus tendues et les plus chères !

En effet, le Gouvernement a décidé de pénaliser ces zones géographiques considérées comme moins prioritaires dans sa politique du logement.

Le PTZ 2018 est donc profondément modifié en terme de calcul et d’éligibilité géographique.

Découvrez le détail des zones pénalisées ou carrément exclues du célèbre prêt sans intérêts, en fonction du lieu de votre projet, qu’il soit une construction, un achat neuf ou une acquisition avec rénovation.

Découvrez également des exemples de simulation pour appréhender concrètement le manque à gagner en fonction des lieux d’habitation.

Lire la suite

Les autres actualités brûlantes de l'immobilier à connaître absolument :


Octobre 2017 : Pourquoi les taux vont-ils remonter ?

Le baromètre des taux du mois d’octobre est à la stabilité.

Les grilles bancaires ne devraient pas subir de changements significatifs durant les prochains jours.

Il faut se contenter de cette bonne nouvelle et accepter que les taux des crédits immobiliers les plus bas soient désormais derrière nous. En effet, soyons francs, vous pouvez dés à présent tirer un trait sur le fol espoir d’obtenir un meilleur taux qu’il y a quelques mois pour le financement de votre acquisition immobilière.

Malgré tout, cette conjoncture favorable ne va pas durer. Pourquoi les taux vont-ils remonter ?

Découvrez sans plus attendre le niveau des taux actuels, les raisons qui font craindre une future hausse et le palmarès des banques qui proposent les plus bas du moment… Bref, comprenez, restez informés !

Lire la suite

PTZ 2018 : la nouvelle réglementation dévoilée

Le PTZ  va-t-il disparaître l’an prochain ? Vous êtes nombreux à vous interroger sur l’évolution du PTZ 2018 et sur l’avenir que lui réserve le Gouvernement.

  • Ce dispositif de prêt subventionné à taux nul pour l’achat immobilier est-il maintenu en 2018 ?
  • Quels sont les changements du dispositif prévus par la loi ?
  • Est-il toujours possible d’en bénéficier pour acheter un logement ancien, un logement neuf, pour faire construire ?
  • Quelles sont les nouveaux critères de calcul qui déterminent son montant ?
  • Le zonage du PTZ 2018 sera-t-il modifié l’année prochaine ?
  • Vous prévoyez de devenir propriétaire en 2018, pourrez vous encore obtenir cette aide financière ?
  • Qui seront les perdants de la nouvelle réglementation ?

Avec un suspens jamais démenti, le Prêt à Taux Zéro subit chaque année de profondes mutations concernant notamment :

  • le plafond de ressources qui détermine si vous y avez droit
  • les 5 zones géographiques (A, Abis, B1, B2, C) dans lesquelles il est possible d’en bénéficier
  • le calcul du montant accordé et sa durée de remboursement
  • le type de bien immobilier qu’il permet d’acquérir

Le Décret officiel du PTZ 2018 étant toujours en préparation, le Gouvernement a déjà fourni des pistes concernant les termes de sa reconduction, dévoilés dans le projet de loi du Plan Logement ou au travers de diverses déclarations officielles d’Emmanuel Macron.

Ces nouvelles recueillies par la presse ces derniers mois n’étaient pas toujours bonnes… Quoiqu’il devienne, le PTZ va décevoir et abandonner un certains nombre de ses bénéficiaires actuels… Plan de rigueur des finances publiques oblige…

Les informations concernant la version 2018 du PTZ arrivent au compte goutte, se contre disent souvent et il est difficile en l’état de nos connaissances de dresser un mode d’emploi fiable. Localisations géographiques supprimées, somme accordée pour ce prêt réduite…

Ce qui est peut être vrai aujourd’hui ne le sera plus demain… Le Gouvernement doit composer entre économies à réaliser, primo accédants à soutenir financièrement, professionnels du bâtiment à rassurer, centres ruraux à redynamiser, constructions neuves à développer.

Pour ces raisons, cette page d’actualité sur le futur PTZ sera donc mise à jour en permanence pour vous fournir une information fraîche et fiable en permanence. Etat de l’existant, dernières actualités, annonces du gouvernement, rumeurs, prévisions…

C’est ici que la nouvelle réglementation du PTZ 2018 se dessine !

Lire la suite

Les autres actualités brûlantes de l'immobilier à connaître absolument :


PTZ 2018 : Le Gouvernement fait marche arrière !

Nous vous annoncions il y a quelques jours la suppression de la zone C (à partir du 01/01/2018) et de la zone B2 (à partir du 01/01/2019) dans la refonte du nouveau PTZ 2018 dans le neuf.

Devant la pression des professionnels du secteur de la construction, Emmanuel Macron fait marche arrière aujourd’hui lors des 24H du Bâtiment et annonce une période de transition.

Le zonage B2 et C reste donc éligible au Prêt à Taux Zéro 2018 avec cependant quelques modifications.

Le Plan Logement du Gouvernement concernant le PTZ

Initialement, le Plan Logement du Gouvernement souhaitait soutenir la construction de logements neufs dans les zones les plus tendues de France, c’est à dire là où la demande est la plus forte et la difficulté à se loger grandissante.

Cette volonté se traduisait par l’abandon du PTZ pour le neuf dans la zone C en 2018 puis dans la zone B2 en 2019.

Concrètement, dés 2018, un ménage français souhaitant faire construire ou acheter un logement neuf en vue de sa première occupation à Millau (zone C), ne pouvait plus financer jusqu’à 40% du montant total de son opération grâce au Prêt à Taux Zéro. En effet, le PTZ était tout simplement supprimé dans cette zone !

Idem pour un couple souhaitant devenir propriétaire d’un logement neuf dans la ville de Castres (Zone B2) et celà, dés 2019.

Les zones A, Abis et B1 restaient quant à elles éligibles au PTZ dans le neuf jusqu’en 2021.

Finalement, le PTZ reste en sursis en zone B2 et C

Devant le lobbying des professionnels du secteur de la construction et leur inquiétudes concernant leur activité, le président de la République est donc revenu sur le projet de réforme du Ptz le 6 octobre au Palais omnisports de Paris-Bercy lors des 24H du Bâtiment, rassemblement annuel organisé par la Fédération française du bâtiment (FFB).

L’abandon des zones B2 et C dans le PTZ neuf devrait donc être plus progressif avec son maintient en 2018 moyennant une réduction de moitié de son montant.

Actuellement plafonné à 40% maximum du coût totale de l’opération, le montant du PTZ dans ces zones devrait passer à 20%.

Aucune précision concernant le PTZ dans l’ancien avec travaux… Le suspens est à son comble…

Les autres actualités brûlantes de l'immobilier à connaître absolument :


PTZ 2018, qui sont les perdants ?

Avec l’annonce de la reconduction d’un nouveau PTZ en 2018 par le Gouvernement, se pose la question légitime de ce qui change réellement pour les ménages français souhaitant acquérir leur premier bien immobilier.

Pour rappel, cette aide financière octroyée par l’Etat pour devenir propriétaire (achat ou construction) est un Prêt immobilier complémentaire gratuit, sans frais ni intérêts, accessible sous certaines conditions :

  • Le PTZ est uniquement distribué aux primo accédants
  • Le Pret à Taux Zero est soumis à un plafond de revenus
  • le PTZ est éligible pour la construction, l’achat d’un logement neuf ou d’un logement ancien nécessitant des travaux
  • Seules certaines zones géographiques permettent de bénéficier de ce crédit subventionné

C’est sur ce dernier point, le zonage du PTZ 2018, que les changements sont les plus importants et que beaucoup de futurs acheteurs y sont perdants !

Lire la suite

Les autres actualités brûlantes de l'immobilier à connaître absolument :