Même si le prêt à taux zéro est une aide particulièrement avantageuse pour acquérir un logement en primo accession et devenir propriétaire, son taux à 0% ne le dispense pas pour autant de remboursement.

Le ptz doit donc être remboursé mais il offre la possibilité de ne pas le faire immédiatement mais après plusieurs années que l’on appelle une période de différé. Durant cette période, vous ne remboursez rien, les mensualités du ptz sont donc nulles. Ce mécanisme permet donc de rembourser uniquement votre crédit immobilier principal dans un premier temps et donc d’emprunter plus.

  • Quel est le temps de différé ?
  • Quelle est la durée de remboursement ?

Période de différé et durée de remboursement du ptz

La durée pendant laquelle le remboursement du prêt à taux zéro se met “en pause” dépend de votre revenu fiscal de référence de l’année N-2, de la composition de votre foyer et de la zone géographique dans laquelle le logement est acquis.

Pour calculer la durée de remboursement et son différé, vous devez donc déterminer :

  • votre coefficient familial
  • votre tranche

1) La composition de votre foyer détermine votre coefficient familial

ptz coefficient familial

Calcul du coefficient familial

2) La division de votre revenu fiscal de référence par votre coefficient familial détermine votre tranche

tranche ptz

Calcul de la tranche ptz

3) Le croisement de votre tranche avec la zone géographique d’achat détermine la période de différé et la durée de remboursement du pret à taux zero

ptz remboursement durée

Durée de remboursement et différé du ptz

  • PÉRIODE 1 : En fonction de votre situation, la période de différé peut donc être de 5, 10 ou 15 ans
  • PÉRIODE 2 : En fonction de votre situation, la durée de remboursement après le différé, peut donc être de 10, 12 ou 15 ans

Il est donc fréquent qu’une banque mette en place un plan de financement comprenant d’abord le remboursement du prêt immobilier principal puis celui du ptz après sa période de différé,moyennant éventuellement un lissage durant le chevauchement des deux crédits (le premier qui se termine et le deuxième qui commence).

Questions fréquentes

Le ptz coûte-t-il plus cher quand on le rembourse après un différé ?

NON.

L’avantage de ce prêt est justement qu’il est sans intérêt. Le fait de le rembourser plus tard ne vous coûtera pas plus cher comme c’est le cas avec un crédit immobilier classique. Vous disposez de l’argent tout de suite et le remboursement se met en pause, sans conséquence pour votre endettement ou le coût de votre financement immobilier.

Si mes mensualités sont déjà maximum, comment vais-je pouvoir rembourser en plus le prêt 0% après son différé ?

Dans cette situation, l’établissement bancaire effectue un montage de crédit principal appelé “lissage“. Il a pour but de réduire les mensualités du crédit principal au moment ou le remboursement du ptz se met en route. De cette manière, vos mensualités restent constantes dans le temps. Même s’il est souvent indispensable, le principal défaut du lissage est qu’il n’est pas sans conséquence sur le coût global de votre financement.

Le différé de prêt à Taux Zéro le plus long est-il le plus avantageux ?

OUI ET NON.

Le plus long différé impose également la durée de remboursement du ptz la plus courte. Devoir le rembourser sur 10 ans engendrera des mensualités plus importantes que sur 15 ans. Si vous n’avez pas fini de rembourser votre prêt principal à la fin de ce différé, le lissage pour adapter ses mensualités (les réduire) à celles du ptz coûtera d’autant plus cher.

Lors d’un rachat de crédit, la banque me propose de racheter mon ptz, est ce une bonne opération ?

NON.

Par définition, le ptz est sans intérêt. Vous ne trouverez pas un meilleur taux ! Lors d’un rachat de crédit, il faut laisser le ptz en place, dans l’établissement bancaire où il se trouve. Le racheter à un taux plus bas et le noyer dans un financement global, même sur une plus longue période, vous coûtera plus cher in fine.

N’hésitez pas ! Posez vous aussi vos questions dans les commentaires !

0 Commentaires

Laisser un commentaire, poser une question

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *