PTZ 2018 : Le Gouvernement fait marche arrière !

ptz

Nous vous annoncions il y a quelques jours la suppression de la zone C (à partir du 01/01/2018) et de la zone B2 (à partir du 01/01/2019) dans la refonte du nouveau PTZ 2018 dans le neuf.

Devant la pression des professionnels du secteur de la construction, Emmanuel Macron fait marche arrière aujourd’hui lors des 24H du Bâtiment et annonce une période de transition.

Le zonage B2 et C reste donc éligible au Prêt à Taux Zéro 2018 avec cependant quelques modifications.

Le Plan Logement du Gouvernement concernant le PTZ

Initialement, le Plan Logement du Gouvernement souhaitait soutenir la construction de logements neufs dans les zones les plus tendues de France, c’est à dire là où la demande est la plus forte et la difficulté à se loger grandissante.

Cette volonté se traduisait par l’abandon du PTZ pour le neuf dans la zone C en 2018 puis dans la zone B2 en 2019.

Concrètement, dés 2018, un ménage français souhaitant faire construire ou acheter un logement neuf en vue de sa première occupation à Millau (zone C), ne pouvait plus financer jusqu’à 40% du montant total de son opération grâce au Prêt à Taux Zéro. En effet, le PTZ était tout simplement supprimé dans cette zone !

Idem pour un couple souhaitant devenir propriétaire d’un logement neuf dans la ville de Castres (Zone B2) et celà, dés 2019.

Les zones A, Abis et B1 restaient quant à elles éligibles au PTZ dans le neuf jusqu’en 2021.

Finalement, le PTZ reste en sursis en zone B2 et C

Devant le lobbying des professionnels du secteur de la construction et leur inquiétudes concernant leur activité, le président de la République est donc revenu sur le projet de réforme du Ptz le 6 octobre au Palais omnisports de Paris-Bercy lors des 24H du Bâtiment, rassemblement annuel organisé par la Fédération française du bâtiment (FFB).

L’abandon des zones B2 et C dans le PTZ neuf devrait donc être plus progressif avec son maintient en 2018 moyennant une réduction de moitié de son montant.

Actuellement plafonné à 40% maximum du coût totale de l’opération, le montant du PTZ dans ces zones devrait passer à 20%.

Aucune précision concernant le PTZ dans l’ancien avec travaux… Le suspens est à son comble…

0 Commentaires

Laisser un commentaire, poser une question

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *