[PTZ 2018] C’était mieux avant la réforme !

Simulation ptz 2018

Une simulation du PTZ en 2018 vous révélera rapidement l’appauvrissement du dispositif en comparaison de l’année précédente.

Le changement intervient principalement par la diminution du montant alloué à taux zéro dans les zones B2 et C du PTZ dans le neuf.

Mais aussi, et c’est plus grave, le PTZ dans l’ancien avec travaux est purement et simplement supprimé sur une grande partie du territoire, dans les zones les plus tendues et les plus chères !

En effet, le Gouvernement a décidé de pénaliser ces zones géographiques considérées comme moins prioritaires dans sa politique du logement.

Le PTZ 2018 est donc profondément modifié en terme de calcul et d’éligibilité géographique.

Découvrez le détail des zones pénalisées ou carrément exclues du célèbre prêt sans intérêts, en fonction du lieu de votre projet, qu’il soit une construction, un achat neuf ou une acquisition avec rénovation.

Découvrez également des exemples de simulation pour appréhender concrètement le manque à gagner en fonction des lieux d’habitation.

Zones B2 et C, le PTZ divisé par 2 en 2018

Le Plan Logement inscrit dans la nouvelle loi de finances du Gouvernement pour 2018 a pour vocation de favoriser l’accession à la propriété dans les zones géographiques de France ou la tension en terme de logement est la plus forte, tout en développant dans ces zones les nouvelles constructions.

Pour cette raison, les zones B2 et C seront exclues du PTZ dans le neuf en 2020. En attendant, dés 2018, le montant du PTZ octroyé dans ces zones pour un achat immobilier neuf est divisé par deux.

Il passe de 40% maximum du coût de l’opération à 20%.

Concrètement, un couple avec deux enfants éligible au PTZ en zone B2 pouvait bénéficier jusqu’alors de 76 630€ de Prêt à Taux Zéro pour la construction ou l’achat d’une maison neuve d’un montant de 190 000€.

  • A partir de 2018, ce montant de PTZ passe à 38 315€
  • A partir de 2020, ce couple n’aura plus droit au PTZ
simulation PTZ 2018

Simulation du PTZ en zone B2

Les PTZ distribués dans les zones B2 et C représentent actuellement plus de la moitié de la totalité des PTZ distribués dans le neuf.

Ces zones, qualifiées de “rurales” sont en effet très appréciées des primo accédants en raison des prix de l’immobilier plus raisonnables que dans les grands centres urbains.

A titre d’exemple, on retrouve notamment en zone B2 les villes de Ambérieu-en-Bugey, Bourg-en-Bresse, Oyonnax, Villars-les-Dombes, Castres, Bellerive-sur-Allier, Montluçon, Vichy, Gap, Troyes, Carcassonne, Narbonne, Rodez, Royan, Brive-la-Gaillarde, Besançon, Montélimar, Valence, Quimper, Alès, Béziers, Agen, Arras, Calais, Tarbes, Chalon-sur-Saône, Mâcon, Poitiers, Auxerre…

Plus de PTZ avec travaux dans les zones A, Abis et B1

Plus étonnant, alors que le PTZ avec travaux (représentant 25% minimum du coût total de l’opération) était éligible dans toutes les zones géographiques de France, il est supprimé dans les zones les plus tendues à partir de 2018. C’est à dire dans les zones A, Abis et B1.

Cette décision est étrange. En effet, favoriser l’accession à la propriété dans les lieux ou la demande et les prix sont les plus forts peut se comprendre.

En revanche, pourquoi la favoriser uniquement dans le neuf ? Pourquoi un logement à rénover acquis avec le PTZ ne constituerait pas aussi un moyen de devenir propriétaire plus facilement dans ces zones ?

Quoiqu’il en soit, à partir de 2018, le PTZ avec travaux est supprimé dans les zones géographiques A, Abis et B1.

ptz 2018 travaux

Suppression du PTZ 2018 avec travaux dans les zones A, Abis et B1

A titre d’exemple, on retrouve notamment en zone A, Abis et B1 les villes de Paris, Salon-de-Provence, Caen, Dijon, Toulouse, Tours, Orléans, Tourcoing, Clermont-Ferrand, Bayonne, Biarritz, Strasbourg, Mulhouse, Albertville, Rouen, Amiens, Draguignan, Limoges, Lyon, Villeurbanne, Nice, Aix-en-Provence, Marseille, Lille, Hyères, Toulon…

Le zonage (A, Abis, B1, B2, C) qui établit aujourd’hui la tension du marché immobilier en France et sert à définir l’éligibilité au PTZ pourrait par ailleurs évoluer puisque que le Gouvernement réfléchit actuellement à une refonte de cette répartition en y ajoutant de nouveaux critères…

zones A B C du PTZ

Zonage géographique du PTZ (Source : Ministère du Logement)

Les autres actualités brûlantes de l'immobilier à connaître absolument :


0 Commentaires

Laisser un commentaire, poser une question

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *